Font Size

Cpanel

Warszawa 2009

Voilà près de 20 années que le jumelage avec la Pologne a été lancé par le regretté Jean Lubyj. Au moins 9 cours ont été organisés dans ce pays, sans compter les nombreuses rencontres.

Apprendre le Polonais ? Est-ce possible ?
Apparemment oui !

La Pologne, c'est un peu comme le nord de la France : une mauvaise image due à un climat rigoureux et un passé communiste, donc considéré comme triste.
On y va,on ne veut plus partir, et on souhaite y revenir dès que possible !

Cette année, 19 personnes se sont retrouvées à Varsovie : 7 italiens, 8 français, 2 espagnols, 1 allemande et 1 anglais.
Renata et Ewa, les deux organisatrices, avaient réservé un hôtel dans le sud de la ville.
Pour les habitués de ce genre de cours, petit changement : le bus spécial qui permet de se déplacer pour les visites était remplacé par un billet de transport en commun valable toute la semaine. Ce système présentait de nombreux avantages, les déplacements se faisant en métro, bus ou tramway, sans être coupé des gens, ce qui a permis à certains de mettre en pratique tout de suite les premiers mots de polonais appris. Ensuite, celà permettait d'aller dans le centre facilement le soir, par exemple pour aller en boite de nuit...

En Pologne, on mange tôt le soir, vers 19h30 : c'est la "kolacja" repas simple avec le  thé, et les soirées sont longues.
Alors, quelqu'un a proposé d'utiliser la salle pour une soirée dansante avec boisson, petits gâteaux... L'opération étant un succès, elle est renouvelée tous les soirs !
L'inconvénient : pas le temps de réviser les cours ! Et le matin...

Mais nous étions là aussi pour travailler : nos 2 professeures ont eu du travail, et beaucoup de mérite pour la patience qu'elles ont du déployer. Barbara avait  14  élèves de 4 nationalités dans son cours des débutants !
Quant à Lilla, malgré sa petite classe de 5 élèves de 2 nationalités, la partie n'était pas simple, car il fallait expliquer en français, puis en anglais.

Ces cours avaient lieu de 9h00 à 13h00, puis il y avait l' "obiad", où la soupe est de rigueur. l'après-midi, visite du château de Wilanów, de la vieille ville, du célèbre Palais de la Culture, du palais Lazienki...
Vendredi après-midi, quartier libre, avant le repas du soir dans un restaurant "Les Tatras", tout en rondins de bois et intérieur dépaysant au milieu des immeubles et grandes avenues : il faut rappeler qu'en 1945, Varsovie n'était plus qu'un champs de ruines et les architectes en ont profité pour reconstruire une ville moderne.
Lors de ce repas, tous les élèves ont reçu leur diplôme de polonais, et ont fêté çà avec le vin et la wódka, en compagnie des jumeleurs des sections de Varsovie et  Gorzów.
Samedi matin, promenade en bateau sur a Vistule, le grand fleuve qui traverse Varsovie, et toute la Pologne, puis repas au restaurant de la Barbacane, dans la vieille ville.
Mais déjà, on commence à se séparer, pour des raisons "techniques", certains billets n'étant valables que le samedi.

Nous pouvons remercier Renata, Ewa, Lilla et Barbara, ainsi que la météo qui a été clémente pendant tout notre séjour, sauf peut-être le samedi matin pendant 2 heures !

Et ce dernier soir, commencé devant un écran d'ordinateur pour regarder des films de rencontres de jumeleurs en France, Pologne, Irlande et Grande-Bretagne, s'est vite transformé en soirée dansante.
J'allais oublier de dire que le dernier cours avait été légèrement raccourci pour permettre de fêter l'anniversaire de Dominique !

Beaucoup ne connaissaient pas les déclinaisons, et la prononciation du polonais, bien expliquée, n'est pas si compliquée.

Nous reviendrons parce que nous avons encore du travail pour tout comprendre.

Pour 2010, on parle déjà d'un projet dans le sud de la Pologne...
Real time web analytics, Heat map tracking